Site Officiel de la Ville de Saint-Affrique

ville de


test




> Découvrir Saint-Affrique > La ville

L'église

Dimanche 04/12/2005

L’église de St Affrique se caractérise par son clocher en flèche de 81 mètres de haut et par son imposante et belle présence au milieu de la ville...

Sa construction en deux étapes débuta en 1894 pour finir en 1905. Le clocher et la nef furent construits en premier. Vinrent après le cœur et la sacristie. D’un style néo-Gothique elle est la cinquième église que la ville ait connue. Il faut préciser qu’elles furent toutes construites sur le même emplacement.
La première église construite sûrement par Affricanus, fut érigée au V eme siècle. Elle durera longtemps puisque ce n'est qu'au XIII eme siècle, en 1214 , que la seconde fut construite. La troisième en 1396, la quatrième en 1620 et enfin la cinquième fut construite de 1894 à 1905. Ce fut un projet titanesque qui nécessita la destruction de maisons en bord de rivière et la construction du quai de l’église, pour que l’imposant clocher puisse trouver sa place. Même avec cela l’arrière de l’église est presque collé aux maisons avoisinantes, comme en témoigne l’étroite ruelle qui le contourne.

Elle constitue un lieu touristique indéniable car elle est situé en centre ville, sur le quai de l’église, ce qui lui permet d’être visible presque partout en ville, au grand plaisir des touristes qui peuvent la photographier sous tout les angles. Les ruelles qui l’entourent font parties des plus anciennes ruelles de la ville. Accolée au centre ville piéton, riche en boutiques, bars et restaurant, elle permet aux visiteurs de faire une agréable balade. Visuellement, l’église regorge de petits détails. Prenez vous un peu de temps pour lever la tête et observer le clocher et le tour d’église.

Le soir, l’église est illuminée et offre aux habitants et aux touristes un cadre très agréable. Les soirs de fêtes, elle apporte une autre dimension aux feux d’artifices tirés non loin de là. Son clocher, haut et imposant se colore pour l’occasion au fur et à mesure des explosions et apporte un fond et une texture visuelle exceptionnels.
L’intérieur est aussi intéressant. Rénové dans les années 2000, il est clair et spacieux. Ses hautes voûtes et ses vitraux sont à voir. Ces derniers racontent les miracles d’Affricanus, un évêque de Commingues pourchassé par les Wisigoths, qui s’établit à St Affrique et y réalisa des miracles.
A voir aussi, l’imposante orgue situé sur le balcon au dessus de l’entrée principale, une autre plus petite à droite du cœur et la statue miraculeuse de notre dame de la miséricorde.
Saint Affrique doit beaucoup à son église. Sans elle, la vilotte perdrait de son charme ainsi que de nombreux points photo…